Piscine

Quelle piscine Semi-enterrée choisir ?

Le moment est enfin venu de vous offrir une piscine à vous et à votre famille. L’une des premières choses à faire est de savoir quel type de piscine choisir. Instinctivement, deux solutions vous viennent à l’esprit. Il s’agit de la piscine hors-sol ou de la piscine creusée. Cependant, vous ne savez peut-être pas qu’il existe une troisième option : les piscines semi-enterrées. Qu’est-ce que la piscine semi-enterrée ? Quand la choisir ?

Qu’est-ce qu’une piscine semi-enterrée ?

Comme son nom l’indique, il s’agit de piscines installées en partie dans le sol. C’est dire qu’une portion reste hors sol. Ces piscines peuvent être installées de manière à ce qu’un côté entier reste visible. Elles peuvent être hors sol ou dépasser le sol en hauteur, généralement de moins d’un mètre.

Lire également : Quelle taille pour une petite piscine ?

En fait, les piscines semi-enterrées constituent plutôt un mode d’installation des piscines rigides creusées ou hors sol. Le choix d’une piscine semi-enterrée peut être une évaluation purement esthétique ou une solution dictée par un besoin.

Quand choisir une piscine semi-enterrée ?

La piscine enterrée est la solution à adopter dans tous les cas où le sol est irrégulier. Dans ces situations, il est difficile de creuser pour installer une piscine creusée. Voyons de plus près quelques cas il est fortement recommandé de choisir une piscine semi-enterrée.

Lire également : Les tendances actuelles du design et de l'aménagement de piscine

Pentes fortes

La principale exigence pour une piscine enterrée est de disposer d’un sol parfaitement plat. C’est pourquoi la piscine semi-enterrée est la solution idéale lorsque le jardin présente une pente importante. En haut de la pente, on peut enterrer la piscine et la laisser à l’air libre. De cette manière, tout semblera être au même niveau. De plus, pendant les travaux, il ne sera pas nécessaire de soulever la partie la plus basse de la pente.

Un sol rocheux et difficile à creuser

En installant une piscine dans le sous-sol, il n’est pas nécessaire de faire des excavations profondes. Celles-ci seraient très difficiles en présence d’un sol rocheux. Ce type d’installation vous permet d’avoir moins de limites concernant la taille et l’emplacement du bassin.

Présence d’infrastructures sous la surface du sol

Un cas très fréquent dans les zones urbaines est la présence d’infrastructures qui peuvent passer sous le sol. Par exemple, les câbles, tuyaux, tunnels peuvent limiter la profondeur de la piscine. Dans ce cas, il est nécessaire de calculer exactement la profondeur maximale disponible avant d’installer une piscine semi-enterrée.

Installation et coûts

L’installation d’une piscine semi-enterrée diffère de celle d’une piscine creusée par la quantité de structure qui est effectivement enterrée. Le coût de la structure est le même que pour les deux autres types de piscines. Cependant, les coûts d’installation dépendent du type de structure que vous choisissez et de la façon de réalisation.

Les avantages et inconvénients d’une piscine semi-enterrée

Les avantages et inconvénients d’une piscine semi-enterrée sont nombreux.

Les piscines semi-enterrées offrent un aspect esthétique unique. Elles peuvent être conçues pour s’intégrer parfaitement à l’aménagement paysager de votre jardin. Elles ont une hauteur qui permet aux baigneurs de sortir sans avoir besoin d’échelles ou d’escaliers.

La construction d’une piscine semi-enterrée peut aussi être moins coûteuse que celle d’une piscine creusée traditionnelle car elle nécessite moins de terrassement et donc moins de main-d’œuvre.

Le maintien des températures dans une piscine semi-enterrée est plus facile qu’avec une piscine hors-sol. Effectivement, la structure en partie enterrée aide à retenir la chaleur naturelle du sol environnant.

Il y a aussi des inconvénients associés aux piscines semi-enterrées. Comme mentionné précédemment, le coût peut varier considérablement selon le type de structure utilisé et la méthode choisie pour l’installation.

Bien que les structures soient durables si elles sont correctement installées et entretenues régulièrement, leur durabilité n’est pas comparable à celle des structures en béton armé ou en acier galvanisé utilisées dans les installations permanentes.

La profondeur maximale recommandée pour ce type de bassin ne dépasse généralement pas 1m50, cela peut limiter certaines activités comme la plongée.

Pensez à bien considérer tous les avantages et inconvénients des piscines semi-enterrées avant de prendre une décision d’achat.

Les différents matériaux pour une piscine semi-enterrée

Lorsque vous envisagez d’acheter une piscine semi-enterrée, il faut considérer les différents matériaux disponibles. Chaque matériau a ses avantages et inconvénients, ainsi que son coût associé. Voici un aperçu des principaux types de matériaux pour votre future piscine.

Le bois est un choix populaire pour les piscines semi-enterrées en raison de son aspect naturel et chaleureux qui se marie très bien avec le cadre extérieur. Les modèles préfabriqués sont souvent proposés en kit à monter soi-même, mais ils peuvent aussi être fabriqués sur mesure par un professionnel selon vos spécifications. Toutefois, l’inconvénient majeur du bois est qu’il nécessite beaucoup d’entretien régulier pour éviter la moisissure ou la décoloration.

Les bassins en aluminium ont l’avantage d’être solides et durables dans le temps, tout en offrant une facilité d’installation relativement rapide grâce à leur structure modulaire. Ils ne rouillent pas et résistent bien aux intempéries et aux rayons UV, ce qui réduit énormément leurs frais d’entretien au fil des années.

Le béton offre une grande flexibilité car il peut être utilisé pour construire des formes personnalisées, même s’il nécessite par contre beaucoup plus de temps lors du montage pour sa solidification finale. Cela dit, cette option permet aussi une bonne imperméabilité sans avoir besoin de recourir aux services professionnels chaque année, à l’inverse des piscines en bois.

Les piscines semi-enterrées fabriquées avec du PVC sont une option économique et facile d’installation, car il suffit de poser la toile plastique sur un support solide pour obtenir un bassin prêt à l’emploi. L’inconvénient est que les matériaux composites utilisés dans le PVC ont tendance à se décolorer rapidement sous l’exposition au soleil.

Le choix du matériau dépendra de vos préférences personnelles et de votre budget. Il faut évaluer tous les avantages et inconvénients avant d’envisager votre investissement final pour garantir que vous êtes satisfait(e) dans tous les aspects !

Article similaire