Travaux

Comment mettre un tableau électrique aux normes ?

Étant propriétaire d’immeuble, vous avez certaines obligations, parmi lesquelles figure la mise aux normes du compteur électrique. L’intérêt est de renforcer la sécurité des habitants de la maison ainsi que celle des installations. Vous venez de rénover votre logement, mais vous ne savez pas comment mettre votre tableau électrique aux normes. Découvrez ici comment procéder.

Mettre un tableau électrique aux normes : commencer par repérer les circuits existants

L’une des meilleures manières d’entamer la mise aux normes d’un tableau électrique est de commencer par repérer les circuits électriques existants. L’exercice permet de comprendre le fonctionnement de l’ancien compteur. À cet effet, mettez en marche tout ce qui consomme de l’électricité dans le logement. Puis retirez l’un après l’autre les fusibles des coupe-circuits. Vous identifierez ainsi facilement le circuit auquel appartient chaque appareil. Puisque ceux du circuit du fusible enlevé s’éteignent.

A lire également : Quelle isolation pour ma maison ?

Couper l’alimentation de l’ancien compteur

Avant de commencer la mise en place d’un nouveau tableau électrique, vous devez couper l’installation de l’ancien. En d’autres termes, vous devez le déconnecter de tous les appartements qui composent la maison. Cela assure la sécurité de tout un chacun jusqu’à la fin des travaux d’installation du nouveau compteur.

Installer le nouveau tableau électrique conformément à la norme NF C 15-100

Pendant l’installation, observez les exigences de la norme NF C 15-100. Ce respect des règles commence déjà par l’endroit devant recevoir l’appareil. Il doit être un bâtiment et se trouver auprès d’une porte d’entrée. Il doit être sec, et le matériel doit être installé en haut.

Lire également : Comment monter et marcher sur un toit ?

L’installation se fait en deux grandes étapes. La première concerne le regroupement des dispositifs de protection. Quant à la seconde, elle a trait avec la prise de notes des divisionnaires. Deux différents disjoncteurs de 30 mA et un nombre important de coupe-circuits doivent être mis en place. Cela doit être suivi de l’élaboration d’une liste des fonctions du circuit.

S’ensuivra l’étape de la pose du tableau de protection. Elle doit avoir lieu à côté du disjoncteur général, et d’au moins 1 m du sol. Pour ce faire, enlevez le capot du coffret et apposez son socle sur le mur, puis à l’aide des vis, fixez-le. Procédez ensuite aux raccordements importants. Enfin, insérez les bornes d’arrivée et alimentez les fils de terre. Pour finir, collez des étiquettes pouvant identifier le circuit sur chaque module.

Vérifier la conformité du dispositif et obtenir le certificat

Lorsque vous terminez la mise en place de votre tableau électrique, vérifiez soigneusement sa conformité avec la norme NF C 15-100. C’est une étape fondamentale sans laquelle vous ne pouvez pas avoir le certificat de conformité électrique. En conséquence, votre logement n’aura pas accès à l’énergie.

Article similaire