Immo

Quelle assurance pour un propriétaire qui loue ?

La location d’un bien immobilier est un investissement bien assez lucratif. Malgré cela, le propriétaire du bien peut se retrouver à gérer des situations auxquelles il ne s’attendait pas. Pour ainsi profiter de son investissement, il peut avoir recours à une assurance pour le couvrir. Découvrez dans la suite l’assurance qu’il faut pour un propriétaire qui loue.

Pourquoi souscrire à une assurance pour un propriétaire non-occupant ?

Un propriétaire qui souhaite louer un bien dans lequel il n’habite pas est un propriétaire non-occupant. Ce terme désigne en réalité une personne détenant un droit de propriété d’un immobilier construit pour être loué. Tout comme il peut s’agir d’un droit de propriété sur un logement secondaire. Tant que le propriétaire ne vit pas dans l’habitat de façon continue, alors il est un non-occupant. Le bien immobilier en question peut être soit un appartement soit une maison.

A lire aussi : Comment acheter sans agent immobilier ?

Si vous êtes un propriétaire de bien immobilier, vous savez à quel point il est difficile de gérer sa location. Celle-ci comporte des risques qui limitent vos actions et mettent en danger votre investissement. L’assurance est dans un tel cas, un recours qui permet au détenteur du bien d’être protégé. Ainsi, le propriétaire non-occupant (PNO) est une assurance réservée uniquement aux propriétaires qui veulent louer leur bien.

Lire également : Comment simuler un investissement locatif ?

Outre le fait que le bailleur risque de ne pas recevoir ses loyers, il y a aussi d’autres difficultés. C’est la raison pour laquelle l’assurance propriétaire non-occupant (PNO) vient garantir la sûreté du bailleur. Le PNO est inscrit dans la famille des assurances de responsabilité civile puisque l’adhérent n’habite pas le logement.

Il préserve celui-ci contre les éventuels risques qui pourraient subvenir. Des risques comme le vol, les défauts de circuits électriques et de construction. Il y a aussi la protection contre les dégâts causés par l’environnement et bien d’autres.

Le PNO et le MRH, un doute à élucider

L’existence du PNO est : mal comprise, car les propriétaires ne voient pas encore le bien-fondé. Il se pourrait qu’ils se posent des questions vu qu’il existe déjà une assurance multirisque habitation (MRH). Cependant, le PNO et le MRH n’ont pas les mêmes objectifs. Le MRH est une assurance à laquelle seuls les locataires souscrivent. Elle ne prend pas en compte l’entièreté des droits du propriétaire.

Par contre, avec le PNO le bailleur peut être certain qu’il est : protégé des dommages que pourraient causer son bien. Ainsi, un propriétaire dont les locataires souscrivent à l’assurance MRH, se doit aussi d’accepter le PNO. Les deux assurances vont de pair.

De plus, dans le cas où il n’y aurait pas encore de locataire dans votre logement, vous n’avez pas à attendre. Cette assurance est une garantie contre les sinistres non couverts par l’assurance du locataire.

Article similaire