Immo

Comment défiscaliser un investissement locatif ?

Vous voulez investir dans l’immobilier locatif pour bénéficier d’un allègement fiscal, mais vous ne connaissez pas les actions à mener pour cela. Pour inciter les épargnants à investir dans l’immobilier, les gouvernements ont développé des lois et des dispositifs de défiscalisation. Voici ce que vous devez faire pour bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu locatif.

Faire une demande d’offre de défiscalisation immobilière en ligne

La demande d’offre de défiscalisation consiste à recourir à un simulateur de défiscalisation pour bénéficier d’une réduction d’impôt. Il existe à cet effet plusieurs plateformes web qui offrent gratuitement leur service de défiscalisation. Il vous suffit de les consulter pour avoir une idée claire de ce que vous voulez.

A lire aussi : Optimisez l'espace de votre maison grâce à un aménagement malin

Il est intéressant ici de savoir que les simulateurs de défiscalisation vous proposent les avantages de plusieurs dispositifs disponibles. Ainsi, en fonction de vos besoins, vous allez connaître le dispositif ou la loi qui vous est le mieux adapté.

En effet, avant de faire le choix d’un dispositif, vous êtes tenu de prendre en considération plusieurs paramètres. Ainsi, grâce aux renseignements que vous aurez à fournir sur ces simulateurs, vous saurez faire un meilleur choix.

Lire également : Guide ultime pour sélectionner le revêtement de sol adapté à chaque pièce de votre maison

Faire usage de la loi Pinel

Pour tirer parti des dispositifs mis en place pour la défiscalisation d’un placement locatif, souscrivez au dispositif Pinel. Cette loi est appropriée pour tout investisseur voulant acheter, puis louez. Ainsi, si vous envisagez d’acheter un bien immobilier et ensuite le mettre en location, la loi Pinel est bien placée pour une bonne défiscalisation.

Toutefois, pour profiter à long terme de cette loi, il convient de respecter un certain nombre de conditions fixées par celle-ci. C’est le cas des engagements de location. Il est à cet effet utile de respecter le délai de mise en location de votre bien, faute de quoi vous vous verrez retirer les avantages liés à la défiscalisation. Par ailleurs, vous devez savoir que lorsque vous optez pour un investissement locatif suivant la loi Pinel, le placement est limité à deux logements.

Opter pour une SCPI fiscale

Pour bénéficier d’une défiscalisation dans un investissement locatif, portez votre choix sur un placement SCPI fiscal. Il s’agit d’un investissement immobilier non coté dont le but est de vous faire bénéficier d’une réduction d’impôt.

Cette réduction se réfère à une loi fiscale. Il existe à cet effet plusieurs variétés de SCPI fiscales. C’est le cas de la SCPI Denormandie, de la SCPI Pinel, de la loi Malraux et de la SCPI du foncier. Ainsi, en fonction du type d’investissement locatif que vous souhaitez réaliser, vous pouvez faire le choix de ce qui vous convient.

Utiliser le dispositif Censi-Bouvard pour défiscaliser son investissement locatif

Le dispositif Censi-Bouvard s’adresse quant à lui aux investisseurs qui optent pour l’achat d’un logement meublé en résidence de services. Il permet une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 11% du prix HT de revient sur neuf ans.

Il y a plusieurs conditions à remplir. Le bien immobilier doit être loué meublé et en tant que résidence principale pour le locataire, pendant une durée minimale de 9 ans. Les investissements dans les secteurs médico-sociaux et étudiants sont éligibles au dispositif.

La limite des dépenses est plafonnée à 300 000 euros par an et par foyer fiscal. Ce dernier point peut constituer un frein pour certains investisseurs immobiliers voulant défiscaliser leur patrimoine.

Vous devez souligner que le dispositif Censi-Bouvard n’est pas cumulable avec certaines autres formules fiscales telles que le régime BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) ou encore la loi Pinel.

Avant d’opter pour cette forme d’investissement locatif, vous devez vous faire conseiller par un spécialiste afin de connaître tous les tenants et aboutissants du sujet.

Investir dans l’immobilier locatif meublé pour bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu

Investir dans l’immobilier locatif meublé est une autre alternative pour bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Les propriétaires bailleurs peuvent ainsi profiter du dispositif LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) qui permet de réduire leurs impôts tout en percevant des revenus complémentaires.

Le régime fiscal du LMNP offre plusieurs avantages fiscaux. D’abord, la possibilité de déduire les intérêts d’emprunt et les charges liées à l’amortissement du bien immobilier, telles que les frais notariaux ou encore le coût des travaux.

Il est primordial de bien s’informer sur les conditions à remplir et les avantages fiscaux offerts par ce dispositif avant de se lancer.

Article similaire