Piscine

Quel traitement pour la piscine intérieure?

Pour garder votre nouvelle piscine propre, vous avez besoin de mettre en place un programme d’entretien et de traitement réguliers. De l’entretien de l’eau aux accessoires de traitement en passant par le filtrage, voici tout ce que vous devez savoir.

Entretenez l’eau de votre piscine intérieure

Le traitement d’une piscine passe par l’entretien de l’eau qui remplit cette dernière. Puisque les baigneurs traînent des débris et des saletés capables de contaminer l’eau, il est recommandé de l’entretenir et de la traiter régulièrement. Pour garder votre piscine propre, vous devez analyser l’eau. Cela vous permet de connaître sa teneur en pH. Ainsi, vous saurez si l’eau est équilibrée ou non.

A lire aussi : Les meilleurs conseils pour l'entretien naturel de votre piscine

Le résultat de votre analyse va vous orienter si un rééquilibrage est nécessaire. Sinon, utilisez du produit pH+ ou pH — pour rééquilibrer l’eau. À cela, vous devez ajouter du chlore, du brome ou de l’oxygène actif pour un traitement plus approfondi. Avec ces différents produits, vous évitez le développement de microorganismes qui pourraient nuire à la qualité de votre piscine.

Nettoyez et filtrez votre piscine intérieure

A voir aussi : Les essentiels pour une piscine parfaite : pompes, filtres, éclairages, et plus encore!

Pour le traitement de votre piscine intérieure, vous devez nettoyer fréquemment le bassin. Ce nettoyage exige l’utilisation d’un robot aspirateur pour piscine. Avec cet appareil, vous aspirez les parois et le fond du bassin. C’est comme cela que vous parvenez à retirer facilement les débris et les impuretés.

Le filtrage aussi est une étape non négligeable pour garder l’eau de votre piscine, propre et de bonne qualité. Pour assurer la filtration de votre piscine, faites installer une pompe dotée d’un filtre de piscine. À l’aide de ce dispositif, vous parviendrez aisément à renouveler l’eau de votre piscine intérieure. Pour un excellent résultat, vous devez mettre la filtration en route à des intervalles réguliers ; par exemple entre 8 et 12 heures par jour durant les périodes.

Fréquence de traitement d’une piscine intérieure

Le traitement de votre piscine intérieure doit se faire de manière assidue. Pour une meilleure hygiène, c’est à vous de mettre en place un programme d’entretien. Par exemple, au moins deux fois par semaine, vous devez analyser l’eau. Ainsi, vous pourrez détecter sa qualité et savoir de quoi vous avez besoin pour le traiter.

N’hésitez pas à traiter l’eau au chlore, au brome ou à l’oxygène actif, une ou deux fois par semaine. Vous devez aussi nettoyer les autres éléments de votre piscine intérieure une fois par semaine. Rappelez-vous qu’une bâche ou une couverture serait nécessaire pour sécuriser votre piscine.

Utilisez les produits adaptés pour le traitement de l’eau de votre piscine intérieure

L’utilisation de produits adaptés est essentielle pour le traitement de l’eau de votre piscine intérieure. Toutes les eaux ne sont pas identiques, et il existe des produits spécifiques pour chaque type d’eau. Par exemple, si vous avez une eau calcaire, vous aurez besoin d’un produit anti-calcaire.

Lors du choix des produits à utiliser, il faut tenir compte du revêtement utilisé pour la construction de votre piscine intérieure. Certains produits peuvent endommager le revêtement s’ils sont mal choisis ou mal dosés. Pour éviter cela, contactez un professionnel qui saura vous guider dans le choix des bons produits en fonction de votre situation.

Notez que selon la qualité et la fréquence du traitement que vous effectuez sur votre bassin intérieur, l’eau peut être très agressive vis-à-vis du matériel et se dégrader rapidement. Pensez à bien maintenir une bonne qualité chimique dans votre bassin tout en préservant son état.

Pour finir, pensez aussi à ranger vos produits hors de portée des enfants. Effectivement, comme ces derniers attirent souvent leur attention avec leurs couleurs vives ou leur odeur agréable (dans certains cas), ils peuvent être tentés d’en boire ou simplement jouer avec eux sans savoir qu’il s’agit là d’une substance extrêmement toxique.

Contrôlez régulièrement la qualité de l’eau de votre piscine intérieure

Pour garantir une qualité d’eau optimale dans votre piscine intérieure, vous devez contrôler régulièrement la chimie de l’eau. La fréquence idéale pour effectuer ces tests varie selon les cas, mais en règle générale, cela doit se faire au moins une fois par semaine.

Le pH est un indicateur clé à surveiller car il peut influencer directement la qualité de l’eau et le confort des baigneurs. Un pH compris entre 7,2 et 7,4 est considéré comme optimal pour la plupart des traitements de piscine. Si le pH devient trop élevé ou trop bas, cela peut entraîner des irritations cutanées ou oculaires chez les nageurs ainsi que des dégradations du matériel (liner notamment).

De même, un niveau correct de chlore actif doit être maintenu dans l’eau afin d’éliminer les germes potentiellement pathogènes qui peuvent s’installer avec le temps.

Si vous êtes novice en matière d’entretien d’une piscine intérieure et/ou si vous ne disposez pas du temps nécessaire pour suivre cette tâche chronophage de manière assidue, alors il sera judicieux (voire indispensable) que vous fassiez appel à un professionnel spécialisé dans ce domaine. Ce dernier saura réaliser les différents tests nécessaires et ajustera au besoin vos installations, fera en sorte que votre piscine intérieure reste propre tout au long de l’année sans présenter aucun risque sanitaire ni surcoût inutile (exemple : utilisation excessive/inefficace/mal adaptée de produit).

Article similaire