Actu

L’isolation extérieure : une solution efficace contre les ponts thermiques

Une bonne isolation joue un rôle crucial dans le confort, le bien-être et l’efficacité énergétique d’une maison. Aujourd’hui, de nombreuses techniques sont utilisées pour améliorer l’isolation d’un bâtiment. L’une d’entre elles est l’isolation extérieure ou l’ITE. Cette solution est particulièrement prisée pour résoudre les problèmes de ponts thermiques, qui sont source de déperditions de chaleur significatives au sein des bâtiments. Mais au-delà de son efficacité énergétique, cette approche présente aussi des avantages esthétiques et fonctionnels. Dans ce texte, découvrez ce qu’est une isolation extérieure, ses avantages, conseils pour choisir le matériau isolant et les situations auxquelles adoptée cette technique.  

Isolation extérieure : c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, l’isolation extérieure consiste à agir sur la façade pour améliorer l’efficacité thermique d’un bâtiment. Cette opération implique l’ajout d’une couche isolante sur les parois extérieures d’un bâtiment pour réduire les pertes de chaleur et améliorer le confort thermique. Contrairement à l’isolation intérieure, qui consiste à intégrer de l’isolant à l’intérieur des murs, l’isolation par l’extérieur, l’isolation extérieure agit directement sur la façade par l’ajout d’une couche isolante. L’isolation extérieure est composée de plusieurs composants, dont l’isolant, la fixation, la protection et la finition. 

A voir aussi : Comment nettoyer un escalier en bois brut ?

Choisir l’isolation extérieure des murs de votre maison permet donc de créer une enveloppe thermique continue autour du bâtiment, qui aide à éviter les variations de température à l’intérieur. En plus d’être efficace sur le plan thermique, l’ITE est aussi prisée pour sa capacité à :

  • Protéger contre l’humidité ;
  • Préserver l’intégrité structurelle du bâtiment ;
  • Protéger contre les infiltrations d’eau ;
  • Améliorer l’aspect esthétique en offrant au propriétaire la possibilité de changer l’apparence extérieure du bâtiment.

Les avantages de l’isolation extérieure

Chaque technique d’isolation a ses propres avantages et inconvénients, qui doivent être soigneusement pris en compte avant de choisir la méthode idéale. L’isolation extérieure est appréciée avant tout pour son efficacité. Cette technique réduit efficacement des pertes de chaleurs à travers les parois de la maison. En effet, adopter l’ITE permet de réduire la consommation d’énergie nécessaire pour chauffer ou refroidir la maison. 

A découvrir également : Découvrez votre poster cartoon personnalisé

En maintenant des températures plus stables à l’intérieur de la maison, l’isolation extérieure est efficace pour améliorer le confort des occupants en hiver comme en été. Elle réduit les variations de température ainsi que les courants d’air désagréables. En plus de ses propriétés isolantes, l’isolation extérieure est aussi prisée pour sa capacité à protéger le bâtiment contre l’humidité et les infiltrations d’eau en agissant comme une barrière supplémentaire. Cela permet de préserver l’intégrité structurelle du bâtiment et à réduire les risques de dommages ou d’allergie causés par l’eau. 

L’isolation extérieure peut aussi contribuer à réduire la transmission du bruit à travers les parois du bâtiment, améliorant ainsi le confort acoustique des occupants en réduisant les nuisances sonores provenant de l’extérieur. 

En plus de ses avantages fonctionnels, l’isolation extérieure est également une occasion d’apporter des finitions personnalisées à la façade du bâtiment. Dans ce cas, non seulement elle améliore l’aspect visuel de celle-ci, mais aussi sa valeur. 

Comment choisir le bon matériau pour votre isolation extérieure ?

L’isolation extérieure repose sur l’application d’un matériau isolant sur les murs de la façade. Plusieurs types d’isolants peuvent être adoptés pour cette approche, dont les panneaux de polystyrène expansé, les panneaux de polystyrène extrudé, la laine minérale, les panneaux de polyuréthane, les isolants biosourcés et les isolants à base de polystyrène expansé graphité. 

Pour choisir le type d’isolant pour votre projet d’ITE, plusieurs facteurs sont à prendre en compte, dont :

  • Les performances thermiques souhaitées ;
  • Le budget ;
  • Les contraintes structurelles ;
  • Les préférences esthétiques ;
  • Les réglementations locales. 

Quel que soit votre budget, le résultat souhaité, il est conseillé de choisir un matériau isolant avec des propriétés thermiques adaptées à votre climat local. À noter que certains matériaux offrent une meilleure résistance thermique que d’autres. Les matériaux isolants offrant une bonne durabilité ainsi qu’une résistance aux intempéries, à l’humidité et aux insectes sont aussi à privilégier. Le matériau choisi doit être capable de maintenir ses performances isolantes sur le long terme. Si l’espace disponible est limité, alors considérez bien l’épaisseur et l’encombrement du matériau. 

Dans quels cas choisir l’isolation extérieure ?

L’isolation extérieure peut être adoptée dans différentes situations. Elle est souvent recommandée pour les bâtiments existants vu qu’elle permet d’améliorer les performances énergétiques sans perturber les occupants pendant les travaux.

Contrairement à l’isolation intérieure, l’ITE ne réduit pas l’espace suite à l’ajout d’isolant. Elle est également adoptée dans le cadre d’une réhabilitation thermique lorsque le bâtiment rencontre des problèmes de déperdition de chaleur, d’inconfort thermique ou encore de surconsommation énergétique. 

Si vous envisagez d’entreprendre des travaux de rénovation esthétique, vous pouvez en profiter pour améliorer l’isolation thermique en misant sur la technique ITE. Cela vous permet à la fois de moderniser ou d’embellir votre façade tout en améliorant ses performances énergétiques. 

Si vous souhaitez préserver votre espace intérieur, alors l’isolation extérieure est l’option qui vous convient en matière d’isolation de bâtiment. Elle est aussi recommandée dans le cas des bâtiments où chaque centimètre compte. 

Pour les bâtiments historiques ou anciens, l’isolation extérieure peut être une solution idéale pour améliorer les performances énergétiques sans compromettre l’intégrité architecturale des façades. 

Les étapes clés de l’installation de l’isolation extérieure

La mise en place de l’isolation extérieure implique de nombreuses étapes pour assurer un résultat efficace et durable. La première étape consiste toujours à préparer la surface, c’est-à-dire la façade. Cela peut inclure un nettoyage ou bien une réparation des fissures et des imperfections dans la maçonnerie. 

Une fois la surface impeccable, il procède à l’application de l’isolant sur les parois extérieures du bâtiment. Le mode de fixation varie en fonction du type d’isolant utilisé, mais cela peut être avec des fixations mécaniques, des adhésifs ou d’autres méthodes. 

Pour garantir une continuité de l’isolation et éviter les ponts thermiques, un traitement des joints est réalisé en les scellant correctement. Pour cela, il faut utiliser des matériaux d’étanchéité appropriés. Une fois l’isolant installé, on applique une couche de protection pour protéger l’isolant des intempéries, des dommages mécaniques et de l’usure. Cette couche de protection peut se présenter sous forme d’enduit de protection, de bardage, de crépi, etc. 

La dernière étape consiste à la finition des détails, c’est-à-dire les encadrements de fenêtres, les coins et les autres éléments.

Article similaire