Maison

Comment encastrer une cheminée ?

Avez-vous pris la décision d’insérer une cheminée à votre maison afin de bénéficier d’un chauffage d’appoint ? Vous vous demandez certainement comment encastrer votre cheminée pour non seulement réchauffer, mais aussi apporter une touche esthétique à votre habitat ? Découvrez alors dans notre article ce qu’il faut savoir pour encastrer une cheminée.

Qu’est-ce qu’une cheminée encastrée ?

Une cheminée encastrée est un système de chauffage qu’on retrouve très souvent à la maison. Elle permet d’occuper l’espace tout en jouissant des avantages d’un bon feu de cheminée. Elle peut fonctionner au bois, au gaz, au bioéthanol ou même à l’électricité.

Lire également : Comment choisir la couleur du carrelage ?

Quels sont les facteurs à prendre en compte lors de l’encastrement ?

Pour bien encastrer sa cheminée afin qu’elle soit harmonisée avec sa pièce de destination, il faudra prendre en compte certains critères. D’abord, choisissez la bonne taille et le style de cheminée qui s’adaptera convenablement à la pièce. Ensuite, selon la fonction que vous souhaitez pour votre cheminée, c’est-à-dire décorative ou appareil de chauffage, optez pour le combustible adéquat.

De plus, vérifiez que la ventilation disponible est bien fonctionnelle ou rénovez-la si vous avez opté pour le bois. Sachez que la cheminée avec du bois est plus économique par rapport au bioéthanol qui est très onéreux. Aussi, le bois est un combustible particulièrement écologique. De même, veuillez tenir compte de l’espace de stockage et de sa sécurisation en fonction du combustible utilisé. Surtout, l’emplacement de la cheminée doit être éloigné des objets et tissus inflammables.

A lire aussi : Comment choisir un monte-escalier ?

Comment encastrer la cheminée ?

Pour bien installer votre cheminée, vous devez tenir compte du combustible avec lequel il fonctionnera. En effet, les cheminées fonctionnant au bois ou au gaz doivent être munies d’une ventilation et raccordées à un conduit d’évacuation du bois. De façon particulière, les cheminées au gaz doivent être contrôlées régulièrement pour plus de sûreté. Par contre, les cheminées qui fonctionnent au bioéthanol ou à l’électricité ne nécessitent pas l’installation de ventilation et de conduit d’évacuation. Cependant, ces dernières font seulement office de chauffage de complément puisque leur rendement est faible.

Quoi qu’il en soit, la cheminée peut être encastrée dans un meuble, un mur ou encore une ancienne cheminée. Pour le faire, vous devez prendre des mesures de la cavité où vous souhaitez faire l’installation. Il faudrait que cette dernière ne soit ni trop juste ni trop grande. Faites ensuite appel à des constructeurs afin qu’ils vous créent la cavité qui abritera la cheminée. Si la cheminée à encastrer est électrique, veillez à ce qu’elle soit rapprochée d’une source d’électricité. Et n’oubliez surtout pas de créer un accès pour faciliter le passage du câble électrique.

Par ailleurs, pour réussir l’encastrement d’une cheminée, l’idéal serait de faire appel à des professionnels. Le prix dépendra des critères ci-dessus cités, du fabricant et de la qualité. Néanmoins, le coût peut aller de 3500 à 5000 euros.

Article similaire