Jardin

Bouture de glycine : période, technique et plantation

Il n’est pas rare de voir un jardin embellit avec une glycine. De son autre nom Wisteria, cette sublime plante permet d’habiller des terrasses, des murs, des pergolas… Vous pouvez les repérer avec les belles fleurs violettes qui apparaissent durant la floraison lors du printemps et l’été, avec sa taille qui peut être impressionnante. Mais si vous voulez vous en procurer, comment effectuer une bouture ? Il faut respecter des temporalités, des techniques et il existe des astuces pour augmenter vos chances de réussite. Voici quelques conseils sur les boutures de glycine et comment procéder pour embellir votre jardin.

Comment bouturer une glycine ?

Pour avoir une sublime plante qui libère des couleurs et des odeurs très agréables, vous pouvez opter pour une bouture qui vous permettra de profiter toute l’année d’une décoration naturelle et sublime, et qui peut atteindre une grande taille pour décorer votre espace vert. Pour bouturer une glycine, vous pouvez choisir plusieurs manières :

A voir aussi : Comment sauver un oisillon mésange tombé du nid et lui apporter la bonne alimentation

  • Planter la bouture dans de la terre : coupez une tige à environ 3 nœuds de la terre, et replantez la greffe dans un pot. Vous pourrez ensuite la replanter à l’abri du vent au bout d’un mois et demi, et pour une durée de plusieurs mois.
  • A lire aussi : Des idées pour un jardin toujours vert : les plantes simples à entretenir

  • Planter la bouture dans un mélange de terreau avec des hormones : le procédé est très similaire à la technique ci-dessus, mais vous devez plonger la tige dans un pot d’hormone de bouturage avant de la mettre dans un pot du semis et de la terre.
  • Plonger les boutures dans un verre d’eau : il faut plonger la bouture dans un verre d’eau, que vous prendrez soin de renouveler tous les deux jours pour ne pas faire de l’eau stagnante et favoriser le renouvellement des minéraux qui se trouvent dans l’eau.

Ces techniques sont toutes réalisables facilement, mais elles sont différentes dans la mesure où le résultat sera plus ou moins long et l’efficacité va également dépendre. Par exemple, la technique avec une bouture dans un verre d’eau va souvent fonctionner, mais les racines seront plus fragiles.

Quand bouturer une glycine ?

La wisteria doit idéalement être plantée à l’automne, pour bénéficier de l’eau dont elle a besoin pour grandir et avoir de belles feuilles. Cette saison est bénéfique dans le sens où les averses sont nombreuses et la température est douce. Vous pouvez toujours planter la glycine au printemps et espérer avoir des plantes, mais vous devrez arroser de manière plus fréquente et il s’agit d’une manière peu écologique de jardiner.

Mais il ne s’agit pas uniquement d’économie d’eau, puisque la glycine a besoin de temps pour se fortifier et créer des plantes. La saison automnale permet alors de laisser le temps à la plante de se trouver une place et de se fortifier en attendant la période de floraison : le printemps.

Bouture de glycine : période, technique et plantation

Quelques conseils d’entretien

Votre jeune glycine doit être protégée et accompagnée durant quelque temps. Bien que la plante soit belle et forte une fois implantée dans les jardins, elle reste fragile les deux à trois premières années. C’est durant cette période que la plante doit être arrosée fréquemment pour veiller à sa pousse. Vous pouvez arrêter l’arrosage artificiel une fois que cette période est passée et que la glycine est bien implantée.

Vous pouvez aider vos plantes à prendre en vitalité, en déposant une fois par an un peu de compost au pied de la glycine. Veillez à ne pas trop en déposer, au risque que la plante s’habitue à cette livraison de compost. De la même manière, vous pouvez ajouter du semis. Vous devez aussi entretenir votre plante et tailler régulièrement l’arbre.

Si vous estimez ne pas avoir la place nécessaire pour planter cette plante dans la terre, vous pouvez aussi la cultiver en pot. Mais veillez à ne pas la planter dans un pot trop petit, et à la poser sur un sol plat. Les racines de glycine prennent de la place et la taille du pot va permettre de lui donner de l’espace. La glycine en pot a besoin de plus d’attention que la glycine en sol pour avoir une belle floraison. En effet, le niveau d’arrosage dépend de vous, tout comme le compost qui doit être plus fréquent, les minéraux de la terre étant absents.

Vous connaissez maintenant tous les détails concernant la glycine, vous pourrez alors profiter d’un jardin ou d’une façade mise en valeur par cette sublime plante, qui dès la floraison donne des fleurs et des feuilles magnifiques. Vous pouvez les accorder à de multiples autres plantes et fleurs dans votre jardin, comme des roses, des tulipes, des géraniums ou encore des pivoines.

Comment préparer le sol pour planter une bouture de glycine ?

Pour planter une bouture de glycine, vous devez préparer le sol en amont. Effectivement, la qualité du sol va avoir un impact direct sur la croissance et la santé de votre plante.

Choisissez un endroit bien exposé au soleil pour permettre à votre glycine d’avoir suffisamment de lumière. Vous devez éviter les fortes pluies ou les arrosages excessifs. Si vous avez un sol argileux, ajoutez du sable et des graviers pour améliorer le drainage.

Apportez des éléments nutritifs. Vous pouvez opter pour l’utilisation d’un amendement organique tel que du compost ou encore du fumier décomposé qui va apporter des nutriments indispensables aux racines de votre plante.

Une fois ces étapes réalisées, creusez un trou adapté à la taille de la motte dans laquelle se trouve votre bouture de glycine. Veillez à ce que le haut du système racinaire soit légèrement recouvert par la terre afin qu’il puisse bénéficier d’une bonne humidité tout en restant protégé des rayons directs du soleil.

Il est recommandé aussi, si possible, d’installer un tuteur dès maintenant afin que votre jeune plant puisse y grimper au fil des ans sans être abîmé par les intempéries ou son propre poids.

Pour planter votre bouture de glycine, il faut tout d’abord choisir un emplacement ensoleillé et bien drainé. Enrichissez ensuite le sol avec des amendements organiques comme du compost ou du fumier décomposé. Creusez un trou adapté à la taille de votre motte, légèrement recouvert par la terre, et installez un tuteur si possible pour guider sa croissance.

Comment favoriser la croissance de la bouture de glycine ?

La plantation de votre bouture de glycine est terminée, mais comment favoriser sa croissance ? Cela demande quelques gestes simples pour garantir le bon développement de la plante.

Le premier conseil est d’engraisser régulièrement pour nourrir votre jeune plant et lui donner toutes les ressources dont il a besoin pour croître rapidement. Les engrais organiques sont préférables aux engrais chimiques car ils sont plus naturels et ne risquent pas d’endommager vos plantations environnantes.

Il existe aussi une technique appelée ‘la taille’. Cette action consiste à couper certaines parties de la plante, telles que les feuilles mortes ou jaunies ou encore les branches anciennes qui peuvent ralentir la croissance. La taille permet aussi de stimuler la floraison en concentrant l’énergie sur certains endroits précis.

Vous devez aussi prévenir et traiter les maladies éventuelles, comme par exemple la rouille du feuillage qui pourrait venir attaquer votre jeune glycine. Pour éviter ces problèmes, alliez savoir-faire avec patience : bichonnez bien votre plante et elle vous offrira un magnifique spectacle au fil des ans.

Afin de favoriser la croissance de votre bouture de glycine, il faut surveiller les arrosages en évitant l’eau stagnante. La fertilisation régulière avec des engrais organiques est également nécessaire pour nourrir la plante. Il faut aussi tailler certaines parties comme les feuilles mortes ou jaunies, ou encore les branches anciennes qui peuvent ralentir sa croissance et stimuler la floraison. Afin d’éviter toute maladie éventuelle telle que la rouille du feuillage, il faut prévenir et traiter rapidement ces problèmes.

Article similaire